Former de bons éducateurs d’adultes pour le 21ème siècle

Moshood Ayinde Hassan
Université Adekunle Ajasin
Nigéria


RésuméDe nos jours, de nombreuses professions demandent de posséder des compétences spécifiques et une formation professionnelle. Pour participer à l’éducation des adultes, les enseignants et les formateurs professionnels doivent eux aussi acquérir des compétences et des qualités appropriées afin de répondre aux besoins des apprenants adultes. Cet article fait le point sur le type de formation dont ont besoin les éducateurs d'adultes au regard de la situation au Nigéria.


Selon la déclaration de Hambourg de 1997, la formation des adultes et l’éducation non formelle devraient être les clés du 21ème siècle. Pour jouer ce rôle avec succès, il faut la participation de toutes les parties prenantes. Deux grandes transformations ont actuellement lieu en ce 21ème siècle. Je parle des MOOCs (Cours en ligne ouverts à tous) et de la quatrième révolution industrielle. Ces deux nouveaux phénomènes auront un effet sur diverses disciplines, y compris la formation des adultes et l'éducation non formelle, en théorie et en pratique. Voici la définition du cours en ligne ouvert à tous (MOOC) que donne le dictionnaire anglais Oxford Dictionary Online : « Programme d’études proposé gratuitement sur Internet à de très nombreuses personnes : quiconque décide de suivre un MOOC n’a qu’à se connecter au site Web et à s'inscrire. »

En même temps, la quatrième révolution industrielle émane de la révolution numérique en cours depuis le milieu du siècle dernier. Cette révolution se caractérise par une fusion de technologies. Ainsi, l’utilisation de l’intelligence artificielle, de la robotique, d’Internet, des véhicules autonomes, de l’impression 3D, de la nanotechnologie, des biotechnologies, de la science des matériaux, du stockage de l’énergie et de l’informatique jouera un rôle de premier plan dans la quatrième révolution industrielle.

La formation des éducateurs d’adultes et leur rôle futur vont être déterminés en fonction de ce qui se passe dans la société. Ceci nécessite une réactivité de la part de toutes les parties prenantes: apprenants, prestataires, praticiens et théoriciens. Dans cet article, je vais tenter d’analyser ce que signifie la professionnalisation de l’éducation des adultes, le type de formation que doivent recevoir les éducateurs d'adultes, la différence entre éducateurs d'adultes et pédagogues et le rôle que doivent jouer les éducateurs d'adultes pour répondre aux besoins des clients.

La professionalisation de l’éducation des adultes

Pour mieux cerner la professionnalisation de l’éducation des adultes, nous allons expliquer ce qui différencie éducateurs d’adultes et pédagogues. Bown (1979) souligne que l’éducateur d’adultes peut être considéré comme un praticien. Autrement dit, quelqu’un qui considère l’éducation des adultes comme un domaine pratique ou comme un métier qui lui permet de vivre. On trouve des éducateurs d’adultes dans divers domaines d’activités humaines. Bown (1979) décrit plus loin le pédagogue comme étant un théoricien. Si l’on se base sur cette définition, on peut donc considérer les formateurs de formateurs comme des théoriciens. Quels que soient les résultats de leurs recherches, ceux-ci sont utilisés par les éducateurs d’adultes pour le bien des consommateurs (apprenants). En éducation des adultes, il y a donc des praticiens et des théoriciens. C’est sur ces deux groupes qu’est basée la professionnalisation de l’éducation des adultes.

Comment décrire la professionnalisation de l'éducation des adultes? Nous devons la considérer comme un domaine pratique auquel prennent part des personnes qui reçoivent une formation spéciale afin que la clientèle (apprenants) obtienne le maximum de satisfaction des services fournis par les praticiens. Bown (1979) écrit: « Une profession, ce sont des personnes qui exercent un métier exigeant des compétences spéciales et qui développent un socle commun de formation, des intérêts communs et des normes communes. La profession a une unité, une éthique et des principes de base reconnus en matière de formation. »

Une autre option consiste à dire que la professionnalisation revêt des aspects spécifiques (Alkali 2016). À savoir : une formation unique, l’acquisition d’une éducation formelle, l’obtention de diplômes, la participation à des formations continues et l’appartenance à une association professionnelle.

Tobias (n.d.) est d’avis que la professionnalisation d’un métier ou d’un domaine d’activité a pour objectif de susciter et d’entretenir un sens de la vocation, de préserver les normes éthiques et le niveau de compétence des praticiens, et de protéger les membres du public face aux abus. Cepic et Masic (n.d.) soulignent l’importance de la professionnalisation de l’éducation des adultes dans la mesure où elle équivaut à la formation initiale et au développement professionnel continu des éducateurs d’adultes. Gine (2013) considère lui aussi la professionnalisation de l'éducation des adultes comme un processus accompagné de normes et d'objectifs. C'est une procédure systématique qui permet l’accès à l’éducation des adultes en tant que profession grâce à divers programmes de renforcement des capacités, de formation continue et d'autres exigences professionnelles.

En somme, nous pouvons considérer la professionnalisation de l’éducation des adultes comme les efforts déployés à la fois par les praticiens et les théoriciens pour faire de cette discipline une vocation / un métier qui leur permet de gagner leur vie. L’éducateur d’adultes et le pédagogue ont tous deux les qualifications requises (au minimum un diplôme de premier cycle en éducation des adultes en plus de formations appropriées), et ont participé à des programmes de formation continue. Ils doivent respecter les normes et la déontologie de la profession, et bien traiter les clients. À présent, la question qui se pose est la suivante : au Nigéria, l’éducation des adultes est-elle professionnalisée comme il se doit ?

Rapport sur la situation de la professionalisation de l’éducation des adultes au Nigéria

Le gouvernement colonial a commencé à s’engager en faveur de l’éducation des adultes en 1887, en encourageant les commissions d’examens britanniques à opérer dans le pays que nous connaissons aujourd’hui sous le nom de Nigéria (Hassan / Oyebamiji, 2012). De nombreux Nigérians ont alors profité de l'occasion pour obtenir des diplômes universitaires britanniques sans jamais avoir quitté les côtes nigérianes, grâce à l’apprentissage à distance. En 1941, un autre effort a été consenti par le gouvernement colonial pour promouvoir l'éducation des adultes au Nigéria avec la création du Comité consultatif de l'éducation. Le comité a présenté un plan intitulé « L’éducation de masse dans la société africaine ». Une fois le plan adopté, le gouvernement a entrepris de lutter contre l'analphabétisme généralisé en impliquant toutes les couches de la communauté. Dès lors, le gouvernement a engagé des responsables de l’éducation de masse dans toutes les régions du Nigéria. Citant Omolewa (1981), Hassan et Oyebamiji (2012) rapportent que cette campagne d'alphabétisation de masse a duré de 1943 à 1956.

Le Collège universitaire Ibadan (devenu plus tard l’Université d’Ibadan) a ensuite vu le jour en 1948. Le département d’enseignement à distance a été créé l’année suivante (1949). Ce même département s’est transformé en département d’éducation des adultes en 1962. Au début, l’offre comprenait des formations courtes, des programmes de rattrapage et des cours de relations professionnelles pour les fonctionnaires, les politiciens et d’autres membres du public. L’année 1962, avec la création de diplômes en éducation des adultes et en développement communautaire, a marqué les débuts de l’introduction de l’éducation des adultes en tant que domaine d’études et profession au Nigéria. Dans les années 1970, le département d’éducation des adultes de l'Université d'Ibadan a introduit des diplômes et des programmes d’études supérieures afin de former des éducateurs d'adultes de haut niveau au Nigéria. Les efforts du Conseil national du Nigéria pour l'éducation des adultes (Nigeria National Council for Adult Education, NNCAE), inauguré en 1971 avec le département d'éducation des adultes de l'Université d'Ibadan, se sont soldés pour la première fois au Nigéria par l'inclusion de l'éducation des adultes dans la politique éducative nationale. Depuis, bon nombre d’universités nigérianes fédérales et publiques ont lancé des programmes d’éducation pour les adultes. Le Nigéria, en tant que nation, peut par conséquent se vanter de disposer d’un important personnel dans le secteur de l’éducation des adultes. Il existe un grand nombre de détenteurs de doctorats d’État et de professeurs d’éducation des adultes, certains d’entre eux ayant travaillé et travaillant toujours dans des organismes internationaux. Il y a aujourd’hui au Nigéria une Commission nationale pour l’alphabétisation de masse, la formation des adultes et l’éducation non formelle (National Commission for Mass Literacy, Adult and Non-Formal Education, NMEC) dont le but est de développer et de promouvoir tout ce qui a trait à l’éducation des adultes.

Même si le pays a investi dans l’éducation des adultes, créé des structures de soutien et réussi à mettre sur pied un secteur d’éducation des adultes dans le pays, le système dans son ensemble n’est pas professionnel. Ainsi, de nombreux organismes publics de formation des adultes et d’éducation non formelle sont dirigés par des gens qui n’ont pas de spécialisation dans ce domaine. En outre, 95% des courtiers en formation (personnes et organisations proposant des programmes de formation dans divers domaines) n’ont pas de diplôme ou ne suivent pas de formation en éducation des adultes. Il est urgent de remédier à cette situation. Il faut que les éducateurs et les pédagogues, dans les organisations privées, les universités et les établissements publics, trouvent une synergie et présentent à l'Assemblée nationale un projet de loi sur la professionnalisation de l'éducation des adultes au Nigéria.

Les rôles des éducateurs d’adultes au 21ème siècle

L’éducateur d’adultes a été comparé à un manager qui traite avec son personnel et avec des tranches de population adulte très variées (Omolewa 1979). Ceci ne fait que souligner le besoin, pour l’éducateur d’adultes, d’avoir une expérience plus vaste et d’être confronté à des facteurs qui vont lui permettre de s’acquitter de sa tâche de manière à satisfaire l’apprenant individuel. Ampene (1979 : 107) a établi une liste des qualités nécessaires à l’éducateur d’adultes pour réussir :

  • Comprend et tient compte des schémas de motivation et de participation des apprenants adultes.
  • Comprend et répond aux besoins des adultes qui apprennent.
  • Est versé dans la théorie et expérimenté dans la pratique de l'éducation des adultes.
  • Connaît la communauté et ses besoins.
  • Sait utiliser les différentes méthodes et techniques d’enseignement.
  • Possède des compétences en communication, y compris l’écoute.
  • Sait où trouver le matériel didactique, et comment l’utiliser.
  • A l’esprit ouvert et crée une atmosphère qui permet aux adultes de répondre à leurs besoins et à leurs intérêts.
  • Poursuit sa propre éducation.
  • Est capable d’examiner et d’évaluer les programmes.

Outre ces qualités, l’éducateur d’adultes du 21ème siècle doit être quelqu’un qui continue à apprendre et qui soit réceptif aux idées nouvelles.  Être au fait des technologies de l'information et de la communication, posséder des connaissances numériques et la capacité d'utiliser des ordinateurs et d'accéder à Internet sont d'autres qualités essentielles.

Conclusion

Pour être professionnels, les éducateurs d’adultes doivent avoir les qualifications d’admission requises, participer à des formations continues, respecter les normes légales et la déontologie de la profession, bien traiter les clients et avoir l’autorisation d’exercer. Au Nigéria cependant, la situation de la professionnalisation de l’éducation des adultes est encore loin d’avoir atteint ce stade. Il est grand temps que tous les acteurs de ce secteur se réunissent pour présenter à l’Assemblée nationale un projet de loi sur la professionnalisation de l’éducation des adultes. Le secteur de l’éducation des adultes et les universités devraient également se préparer à l’arrivée des MOOC et de la quatrième révolution industrielle. Ils doivent élaborer des programmes d’études débouchant sur la création d’un système national de formation ouverte et à distance. Et c’est maintenant qu’ils doivent le faire, car il est très probable que les systèmes de formation ouverte et à distance nous attendent déjà au tournant.


Références

Alkali, M. (2016) : Professionalism in Adult Education: The Surest Way for Effective Administration of Adult Education in Nigeria. Dans : International Journal of New Technology and Research (IJNTR), 2 (9), 76–80. https://www.ijntr.org/download_data/INTRO2090046.pdf

Ampene, E. K. (1979) : Teaching Adults: Styles, Methods and Techniques. Dans : Bown, L.; Tomori S. H. O. (éd.) : A Handbook of Adult Education for West Africa, 101–120. London : Hutchinson & Co. (Éditeurs) Ltd.

Bown, L. (1979) : Scope and Purpose of Adult Education in West Africa. Dans : Bown, L.; Tomori S. H. O. (éd.) : A Handbook of Adult Education for West Africa, 13-28. London : Hutchinson & Co. (Éditeurs) Ltd.

Bown, L.; Owolewa, M. (1979) : The Future. Dans : Bown, L.; Tomori S. H. O. (éd.) : A Handbook of Adult Education for West Africa, 240–253. London : Hutchinson & Co. (Éditeurs) Ltd.

Cepic, R.; Masic, M. (n. d.) : Initial and Continuing Professional Development of Adult Educators from an Educational-Policy Perspective: Rethinking from Croatia, Part 3. Education Policy, Reforms and School Leadership. https://bit.ly/2lD7xJr

Gines, A. C. (2013) : Professionalisation of Adult Educators: The Philippine Experience. Dans : American International Journal of Social Science, 2 (8).

Hassan, M. A.; Oyebamiji, M. A. (2012) : Introduction to Adult Education. Ibadan: Gabesther Educational Publishers.

Omolewa, M. (1979) : Supporting Institutions: Libraries, Museums, Exhibitions, Fairs, Shows and Festivals. Dans : Bown, L.; Tomori S. H. O. (éd. ): A Handbook of Adult Education for West Africa, 159–180. London : Hutchinson & co (publishers) LTD.

Tobias, R (n. d.): The Professionalisation of Adult Education in Aofearoa, New Zealand, 1930S–1960S. https://bit.ly/2jWL0qE


L’auteur

M. A. Hassan est professeur d’éducation des adultes et d’enseignement industriel à l’Université Adekunle Ajasin, Akungba-Akoko, État d’Ondo, Nigéria. Il est actuellement directeur des Études générales à l’université. Il est membre du Conseil national nigérian de formation des adultes et d’éducation non formelle.

Contact
ayindeayindeayinde@hotmail.com
moshood.hassan@aaua.edu.ng