Éditorial

ÉditorialÀ l’origine, la feuille de route prévoyait que cette conférence sur le financement de l’édu-cation des adultes pour le développement se déroulât à la suite de la CONFINTEA VI et de la conférence de Doha sur le processus de financement du développement. Nous voulions examiner les résultats de la conférence mondiale de l’UNESCO et offrir un premier forum pour entamer le débat sur le Cadre d’action de Belém.

L’ajournement de la CONFINTEA de mai à décembre 2009 a inversé le dérou-lement des évènements: notre conférence était un grand défi qui a consisté pour nous à mieux nous préparer à la CONFINTEA, à échanger des informations et des documents, et à affiner nos arguments. De ce point de vue, les participants et les organisateurs se sont comportés à merveille, et après la conférence de Bonn, nous eûmes le sentiment d’avoir fourni une contribution qui en valait vraiment la peine et de mieux comprendre la plupart des récentes conclusions sur le triangle d’or que composent le financement, la législation et la politique.

Nous sommes à présent sur le chemin de Belém où nous devrions avoir une excel-lente opportunité de présenter toutes nos conclusions des BoCAED II (Bonn Confer-ences on Adult Education and Development – Conférences de Bonn sur l’éducation des adultes et le développement) à l’occasion des séances plénières et des ateliers. La version finale de la Déclaration de Bonn a été traduite en plusieurs langues, ce qui représentera un point de départ essentiel. À cet égard, DVV International et le CIEA, le Conseil international de l’éducation des adultes, ont saisi l’occasion pour préparer un atelier thématique sur le financement. Les documents réunis dans cette revue et présentés à la conférence, offrent une base solide pour que les discussions sur les différents thèmes évoluent vers des solutions dans lesquelles les gens et leur apprentissage, leur éducation et leur formation importent pour améliorer la qualité dans l’optique d’un apprentissage tout au long de la vie, vraiment pour tous.

Pendant que nous travaillions sur cette documentation, nous avons aussi commencé à réfléchir au sujet que nous pourrions choisir pour les BoCAED III qui se tiendront l’an-née prochaine. Pour l’instant, nous avons décidé de nous concentrer sur des questions qui ont trait à l’éducation des jeunes et des adultes dans l’optique de la prévention des conflits, et aux expériences potentielles et pratiques dans tout un ensemble de situations de crises, en examinant un certain nombre des trop nombreux exemples de démarches développées aujourd’hui comme par le passé pour faire face à la situation de communautés vivant dans des environnements difficiles et dont le nombre ne va malheureusement pas décroissant. À de nombreux égards, ce thème s’inscrit dans le prolongement des BoCAED I sur le droit à l’éducation dans le contexte de la migration et de l’intégration; si le sujet vous intéresse, vous pouvez commander les documents correspondants sur le site www.dvv-international.de.

La célébration des quarante ans d’existence de notre Institut a pour nous été une excellente occasion de nous demander où nous en sommes, d’où nous venons et comment nous envisageons notre avenir. Le dernier numéro de notre revue avait fourni un forum à ce type d’échanges, notamment à la tentative de trouver des points communs, des similarités et des différences dans des documents sur l’éducation des adultes des diverses déclarations nationales, régionales et internationales prove-nant de gouvernements, d’ONG et d’associations professionnelles. Nous sommes sensibles au fait qu’un certain nombre de nos principaux bailleurs se sont joints à cette célébration, et nous publions dans ce numéro les présentations de deux de ces derniers, celle de la présidente du conseil d’administration de la DVV (la Confédération allemande pour l’éducation des adultes) et celle du directeur général du BMZ (ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement). Une fois encore remercions-les de la constance de leur soutien.

Permettez-moi de signaler deux importantes publications qui paraîtront bientôt et qui sont absolument essentielles dans notre secteur en ce qui concerne non seulement la politique et la pratique, mais aussi le développement de l’éducation des adultes pour en faire une discipline universitaire plus puissante. La première parution sera celle du GRALE (Global Report on Adult Education – Rapport mon-dial sur l’éducation des adultes) pour lequel les recherches, la documentation et la rédaction se sont déroulées pendant la préparation de la CONFINTEA VI. Le produire dans les limites du temps et des ressources impartis a été un grand défi. Il sera disponible en temps opportun à l’adresse www.unesco.org/en/confinteavi/ – la parution d’un nouveau rapport est envisagée pour un avenir assez proche, et il pourrait même paraître à intervalles réguliers.

La seconde publication importante, celle de la nouvelle édition du Rapport mondial de suivi sur l’EPT qui présentera le rapport 2010 sur les efforts pour atteindre et édu-quer les groupes marginalisés, sera bientôt disponible à l’adresse www.efareport.unesco.org. En outre, les discussions du conseil consultatif du Rapport mondial de suivi nous ont permis de savoir que la planification des deux prochaines éditions a démarré: celle de 2011 portera sur l’éducation dans des situations de conflits et de crises, et celle de 2012 sera, enfin, consacrée à l’éducation des jeunes et des adultes, à l’éducation non formelle et à la formation professionnelle – pour examiner de plus près les objectifs n° 3 et 4 de l’EPT. Ceci constituera une grande occasion et un challenge pour se pencher de plus près sur le suivi de notre secteur, ce qui, peut-être accroîtra nos chances d’obtenir de meilleurs financements pour l’éducation des adultes pour le développement aux plans national et international.

Heribert Hinzen